Logo Federation Sport Adapte Logo Comite Departemental Sport Adapte du Gard

Le sport adapté s’inscrit dans la logique nationale du Ministère de la Santé et des Sport qui consiste à favoriser l’accès à l’activité physique ou sportive au plus grand nombre.
En France, deux fédérations ont reçu délégation ministérielle pour les activités physiques et sportives liées au handicap:
  • la Fédération Française Handisport concernant les handicaps moteurs, visuels et auditifs.
  • la Fédération Française du Sport Adapté.
Le Sport Adapté s’adresse aux :
  • personnes en situation de handicap mental,
  • personnes atteintes de troubles psychiques,
  • personnes présentant des troubles de l’adaptation et du comportement.
La personne concernée est donc un être singulier qui exprime ses émotions, ses désirs et son rapport au monde à sa manière.
Les sportifs de la FFSA sont souvent issus des établissements médico-sociaux, mais de plus en plus d’entre eux s’orientent individuellement vers le sport.
Organisation de la pratique sportive :
Un système de trois divisions est mis en place afin de permettre à chacun de s’inscrire dans une discipline sportive quelles que soient ses capacités. Les règlements sont donc adaptés à chaque division. Pour les personnes n’accédant pas à une logique sportive il est également proposé des activités motrices. Les encadrants reçoivent une formation particulière leur permettant d’organiser et de mettre en place des activités physiques adaptées aux capacités des personnes et à leurs besoins

Les apports du sport adapté :
Les apports du sport adapté sont relativement importants sur le plan physique d’une part. En effet, celuici améliore la condition physique générale des personnes (amélioration des capacités de force musculaire, d’endurance, cardio-vasculaire, ...) d’autre part il permet aussi de s’épanouir sur le plan social en favorisant les échanges et la communication.
La Fédération Française de sport adapté :
  • 42000 licenciés soit la première fédération en termes d’effectifs concernant le handicap,
  • 1800 manifestations au cours de l’année,
  • 50 disciplines sportives et 17 championnats de France par an.

Les Activités du CDSA 30 :
Le Comité propose une trentaine de disciplines sportives différentes. Plus de 80 rencontres par an sont proposées dont la moitié concerne le sport scolaire adapté. Plus de 3000 sportifs prennent part à ces manifestations s’orientant aussi bien vers le loisir que vers la compétition.

Sport Scolaire Adapté :
Tous les mercredis après midi sont consacrés aux jeunes âgés de 8 à 20 ans, scolarisés en établissements spécialisés. Le calendrier des activités est établi par la Commission Départementale de Sport Scolaire Adapté. Ces manifestations regroupent annuellement plus de 2000 participants et accueillent, sur chaque rencontre, en moyenne 6 établissements.
Secteur Non Compétitif :
Dans ce secteur se distinguent deux types de rencontres. D’une part les activités motrices (deux organisations par mois : une pour les jeunes une pour les adultes). D’autre part les rencontres dites loisirsŸ (en week-end, souvent en partenariat avec d’autres clubs sportifs, associations ou comités) Depuis 2008, le CDSA 30 propose, durant l’hiver, un séjour neige pour les licenciés de ce secteur.
Secteur Compétitif :
Les week-end, des évènements majeurs à portée départementale, régionale voir nationale sont mis en place par le CDSA. Le CDSA organise régulièrement des championnats nationaux :
  • Championnat de France de Basket ball (2012)
  • Championnat de France de Cross Country (2010 et 2003)
  • Coupe de France des régions de football à 11 (2007)
  • Rencontres nationales du sport scolaire adapté (2004)
Secteur Haut Niveau :
Certains sportifs du département dépassent le cadre d’une pratique loisir, s’inscrivant ainsi dans une logique compétitive voire même de haut niveau. Les sportifs gardois sont présents au niveau national et international dans de nombreuses disciplines : athlétisme, natation, pétanque et football.


Le CDSA30 en chiffres :
  • création en 1986,
  • regroupe aujourd’hui plus de 800 licenciés contre 200 à ses débuts,
  • le nombre d’associations a été multiplié par 4, passant de 5 à près de 20,
  • un des taux de pénétration le plus important au niveau national, le 2ème au plan régional.
  • le Comité accueille 21,6 % des personnes faisant parties d’établissements gardois, soit plus d’une personne sur cinq.

Développer une pratique sportive de qualité :
Permettre aux personnes licenciées, de pratiquer une activité physique et sportive dans les meilleures conditions :
  • Encadrement de qualité (formations spécifiques des éducateurs et des entraîneurs).
  • Infrastructures sportives adaptées.
Proposer une pratique sportive variée :
Démocratiser un maximum de disciplines.
Augmenter le nombre de manifestations.
Prendre en compte les nouveaux besoins liés aux vieillissement, sédentarité, surpoids,...
Développer les actions autour du Sport santéŸ.
Favoriser les partenariats avec les fédérations, comités ou clubs locaux :
Inciter à la création de sections sport adapté au sein de clubs ordinaires.
Aider et promouvoir les actions menées par les partenaires en faveur des personnes en situation de handicap.
Développer la communication :
Améliorer la visibilité auprès du grand public.
Faire connaître le Sport Adapté, ses spécificités, ses bienfaits le plus largement possible. Accroître la reconnaissance du haut niveau en Sport Adapté.